sierra de gata

 

   A l'extrémité nord occidentale de la Province de Cáceres, limitrophe de Salamanca (Salamanque) et du Portugal, s'élève la Sierra de Gata, dont la pittoresque topographie se doit à 5 vallées et à plusieurs replis aux altitudes élevées, comme la Cime de Jalama (1450)

 Les légions de César vinrent à la mine d'argent de la Sierra de Gata . Les romains ont laissées de belles routes, des ponts,  

.......Mont Jalama..... des aqueducs, des temples.

C'est une région naturelle, à la personnalité très accusée, avec ses monts de granit, et ses douces vallées où abondent les oliviers et où fleurissent de jolis arbres fruitiers, tout près des villages typiques à la belle architecture.

 Le paysage est sauvage, la montagne avec ses cascades donnant lieu à des piscines naturelles

des bois et des vergers dans des coins retirés.

La sierra de Gata, au climat, à la végétation, à l'architecture et aux coutumes très variés, conserve de reminiscences très marquées, jusque dans son langage, son dialecte archaique est d'une grande valeur , et pour cela déclaré d'intéret culturel.

La violence et la dureté de la région au 16é siècle, les hommes de race austère, de la tenacité, de courage et d'ambition .

L'Extremadure porte le titre de "Berceau de consquitadores"

Les explorateurs Cortès Pizarro de Soto, Balboa, Hernan Perez, Marcos Béas sont tous issus de l'extrémadure .

Le mot Extremadure (qui vient du mot "Extremo" sens le plus éloigné à l'espagnol) vient de la position géographique de la région au cours des 8 siècles de combats entre les espagnols et les Maures ( fin 1492)

Cette Région est aussi celle où le duc de Wellington est venu forcer les armées françaises et espagnoles combinées à partir du Portugal et l'emporter sur les forces de Napoléon

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×