Il était une fois Sainte Verge

 

 

 

Connaissez vous Sainte Marie de Haut- Bois ?

C' était à l' origine le nom de notre charmant village avant que la légende Sainte-Verge vienne s'imposer comme patronyme de notre commune.

Celle-ci raconte que Sainte-Verge bergère de 13 ans fut tuée par son patron paien après avoir été convertie par Saint Hilaire .

Les premiers manuscrits citant le village, remontent à 1117.

Aujourd'hui, le promeneur découvre au fil de ses pas les vieilles maisons rurales et des fermes importantes

ou bien encore le logis de la Forest du 16ème et 20ème siècles, sans oublier l'église contemporaire datant de 1880 qui abrite le tombeau de Sainte-Verge .

Au coeur d'une généreuse nature, Sainte-Verge ne manque pas d'attraits.

 

 

une source miraculeuse

 

L'église de Sainte-Verge avait été fondée en l'honneur de la petite bergère nommée Vierge.

Une source miraculeuse située sur la propriété du chateau de la Foret est attibuée à cette jeune fille .

Plusieurs légendes en expliquent l'origine.

L'une raconte que la fillette aurait effectivement été Christianisée par Saint Hilaire mais le maitre du domaine de la Foret n'appréciait pas de la retrouver illuminée par l'Esprit Saint.

Il voulut  la faire abjurer mais elle résista. De colère, le seigneur lui fit décoller la tete d'un coup d'épée pour la faire taire.

En touchant le sol, la tete de la malheureuse fit miraculeusement sortir un filet d'eau d'une source pure...

Une autre légende raconte que la bergère a subi des avances amoureuses d'un chevalier alors qu'elle gardait ses moutons.

Se refusant à lui, elle fut décapitée par cet homme,Là encore, une source miraculeuse jaillit à l'endroit où la tete de la jeune fille a roulé...

Une chose est sure: une fontaine existe dans le domaine du Chateau de la Foret.

Elle a longtemps attiré des malades qui utilisaient cette eau pour guérir des maladies des yeux. Pour rendre l'eau plus efficace, les fidèles rajoutaient de la poussière du tombeau de la Sainte qui se trouvait dans l'église.

Son tombeau mutilé en 1793, lors de la prise de Thouars par les Vendéens, existe encore mais est vide.

Léglise est une source de curiosité avec en plus de la légende un soubassement en oierre de grison, matériau extrait d'une carrière du pays.

 
 
 

3 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site