L'église

 église de Sainte Verge

 

état des lieux avant la construction de l'église actuelle (15 janvier 1877)

Le bourg de Sainte Verge , aux portes de Thouars, possède une église (12ème siècle)

Autrefois, elle appartenanit à des religieuses qui s'en servaient aux usages du culte jusqu'à ce que les guerres de religieon qui ont dévasté ce pays, soient venues renversér, en partie,le monument élevé par la pitié des religieuses.

Elle était autrefois composée de cinq parties comme on peut s'en rendre compte malgré les diverses modifications apportées depuis cette époque.

L'église possédait deux chapelles collatérales dont l'une, au midi, correspondait au bas coté séparé autrefois de la nef par quelques piliers et qui, aujourd'hui, est entièrement isolée par un mur plein; l'autre, au nord, correspondait à l'ancien cloitre conduisant au couvent (édifice qui était très important).

Sur la chapelle du midi s'élève la tour du clocher.Cet édifice ayant été délaissé après la révolution, les toitures s'étant détériorées, l'eau s'infiltrant dans les murs, une grande partie des murs se sont écroulés.

Les murs tombés ont été relevés dans les plus mauvaises conditions. i l a été omis de mettre de la chaux dans le mortier, et au lieu de reconstruire l'édifice sur ses anciennes fondations, on diminue le périmètre de l'église d'environ 6 mètres, en remplaçant les piliers par un mur plein.

En ce moment, les vieilles murailles sont toutes lézardées, le mur nord menace terriblement tant il surplombe et les pierres dont il est composé sont si peu liées entre elles qu'on peut les arracher à la main.

Les murs du sanctuaire et la voute sont aussi très lézardés, la voute en berceau de la chapelle du coté nord est fendue dans toute sa longueur, le mur étant tout disloqué.

Les contreforts du clocher sont rongés par les gelées et le salpetre. Cependant, la tour où ils sont accolés est en assez bon état pour pouvoir etre conservée, ainsiqu'une partie du choeur, s'ils reçoivent une prompte restauration.

La charpente est aussi faite dans les plus mauvaises conditions et contribue beaucoup à renverser les murs au lieu de les relier ensemble.

Laspect général intérieur est pauvre. Tous ces rapiècements donnent un air triste à ce monument.

L'aspect extérieur produit encore à l'oeil un effet plus désagréable. De tous cotés, ce sont des constructions accolérs sans proportions et sans gout.

D'autre part, l'église, avec sa disposition, est insuffisante pour recevoir le nombre de fidèles. Il est donc de toute nécessité d'agrandir l'église. Le mur plein qui sépare la nef met la moitié des personnes dans l'impossibilité de voir et d'entendre les saints offices.

L'oeuvre projetée serait la reconstruction de toute la partie en  mauvais état, la restauration d'une partie du choeur et de la tour du clocher.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×